La Sculpture : les Pluies

Une œuvre réactivée de Patrick Dubrac

La réactivation numérique des Pluies

Dès le début de l’année 2017, la Sculpture : les Pluies a été réactivée numériquement à travers le « Calendrier des Pluies » sur le site de l’artiste.

Chaque mois, nous récupérions les données météorologiques de la station de Limoges-Bellegarde depuis le site prevision-meteo.ch au format CSV ; nous créions alors un article au sein du site et un script se chargeait de générer les graphiques et le poème des pluies, grâce à la librairie D3.js.

Nous avons ainsi pu remonter le temps et proposer de telles représentations à partir de janvier 2004. Au fur et à mesure, les pages du « Calendrier des pluies » se sont enrichies d’enregistrement de lecture des poèmes des pluies, de photographies ou de vidéos de pluie...

Cette première « digitalisation » des Pluies propose ainsi une exploration artistique de l’évolution de la pluviométrie, en lien avec les problématiques soulevées par le réchauffement climatique, interroge notre rapport au climat navigant entre inquiétude quotidienne et questionnement au long cours.

Bien que satisfaisante, cette approche ne manquait pas d’être frustrante notamment de par la latence entre le phénomène observé et son traitement artistique.
À la fin de l’année 2020, l’artiste s’est alors doté d’une station météorologique connectée permettant d’automatiser la remontée de données et d’« autonomiser » la Sculpture : les Pluies.

Contribuez à la Sculpture : les Pluies